Sous-marins australiens : l'Union européenne s'en prend aux Etats-Unis

·1 min de lecture

La France peut compter sur le soutien de l'Union européenne dans le dossier des sous-marins australiens. Le président du Conseil européen, Charles Michel, a dénoncé lundi un "manque de loyauté" et de "transparence" des Etats-Unis dans cette crise. "Les principes élémentaires entre alliés c'est la transparence et la confiance, ça va ensemble. Et là, que voyons-nous ? Un clair manque de transparence, de loyauté", a-t-il dit à quelques journalistes à New York en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.

L'Union européenne demande donc à Washington une "clarification" pour "tenter de mieux comprendre quelles sont les intentions derrière" l'annonce d'un partenariat stratégique entre les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie, "car c'est incompréhensible", a-t-il ajouté. L'annonce, le 15 septembre, d'un pacte de sécurité conclu par les Américains avec l'Australie et le Royaume-Uni pour contrer la Chine a mis le feu aux poudres, car elle s'est faite dans le dos des Français, qui ont perdu au passage un énorme contrat de sous-marins commandés par Canberra.

>> A lire aussi - Sous-marins australiens : la Corée du Nord craint une course à l'armement nucléaire

Les Européens se sont réveillés avec la sensation d'avoir été ignorés par le président démocrate Joe Biden, comme au temps de son prédécesseur républicain Donald Trump. Sous l'ex-président américain, "il était clair au moins, dans le ton, la substance, le langage que l'UE n'était pas un partenaire, un allié indispensable", a relevé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sous-marins australiens : Von der Leyen juge le traitement de la France "inacceptable"
Covid-19 : Les Etats-Unis vont rouvrir leurs frontières uniquement aux voyageurs complètement vaccinés
Les prix du gaz explosent en Europe, la Russie souhaite réguler le marché
Sous-marins australiens : la Corée du Nord craint une course à l'armement nucléaire
Sous-marins australiens : Michel-Édouard Leclerc appelle à "passer de la vexation à l’offensive"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles