Sous-marins australiens : la Corée du Nord craint une course à l'armement nucléaire

·1 min de lecture

La France n’est pas le seul pays en colère après le “coup dans le dos” asséné par les États-Unis dans l’affaire des sous-marins vendus à l’Australie. La Corée du Nord craint que cette alliance renforcée entre Washington, Canberra et Londres (baptisée AUKUS) ne soit “extrêmement dangereuse pour l’équilibre géopolitique dans l’océan Pacifique”. Pire encore, le site ABC rapporte que le dictateur communiste Kim Jong-un estime que l’achat par l’Australie de submersibles à propulsion nucléaire pourrait lancer une course à l’armement atomique dans la région.

Pyongyang a en effet menacé de renforcer son arsenal militaire si les futurs sous-marins australiens présentaient une menace pour la sécurité du pays. L’État stalinien a d’ailleurs annoncé avoir réussi les tirs d'essai d'un nouveau missile de croisière longue portée. La Corée du Nord a également lancé deux autres missiles balistiques depuis un train, confirmant l’amélioration technologique de son armée. Ces engins auraient une portée suffisante pour toucher la Corée du Sud, le Japon mais aussi Hawaï.

>> À lire aussi - Défense : face à la Chine et à la Corée du Nord, le Japon dévoile un budget de 50 milliards de dollars

Kim Jong-Un n’est pas le seul leader communiste à s’inquiéter de la nouvelle alliance anglo-saxonne dans le Pacifique. Le président Xi Jinping a dénoncé une vente "extrêmement irresponsable" de la part de Washington. "La coopération entre les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Australie en matière de submersibles sape (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sous-marins australiens : Michel-Édouard Leclerc appelle à "passer de la vexation à l’offensive"
Isoler uniquement les élèves positifs ? Le Conseil scientifique et le gouvernement ne sont pas sur la même ligne
Cancer : l’OMS appelle à doubler les taxes sur l’alcool en Europe
Crise des sous-marins : la sénatrice centriste Nathalie Goulet demande une commission d'enquête
Rousseau et Jadot se disputent la gagne, "Dany" Cohn-Bendit enterre les chances des écolos... le débrief' des matinales politiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles