Marine Le Pen s'inquiète de la nomination d'Eric Dupond-Moretti à la justice, "un militant d'extrême gauche"

Ivan Valerio
·1 min de lecture
La présidente du RN Marine Le Pen fait une déclaration à la presse à l'issue d'une visite au commissariat de Villeneuve-la-Garenne, le 12 jin 2020 dans les Hauts-de-Seine - ALAIN JOCARD © 2019 AFP
La présidente du RN Marine Le Pen fait une déclaration à la presse à l'issue d'une visite au commissariat de Villeneuve-la-Garenne, le 12 jin 2020 dans les Hauts-de-Seine - ALAIN JOCARD © 2019 AFP

Eric Dupond-Moretti à la place Vendôme. Le médiatique avocat est nommé nouveau ministre de la Justice dans le premier gouvernement de Jean Castex. C'est l'une des surprises du casting gouvernemental.

Un nomination qui fait déjà des vagues, notamment à l'extrême droite. Marine Le Pen, président du Rassemblement national, dénonce la nomination "d'un militant d'extrême gauche". Sur Twitter, la députée regrette que le nouveau ministre "souhaite l'interdiction du RN". "Ça promet", partage-t-elle.

Marine Le Pen fait ainsi référence à un entretien accordé par Eric Dupond-Moretti, à France Inter, en 2015, où il juge que "le FN n'est pas un parti républicain, il faut l'interdire". Sur Jean-Marie Le Pen, l'avocat disait: "Il est raciste depuis toujours". "C'est une petite entreprise qui fonctionne pas mal: lui s'est occupé des juifs, elle s'occupe des musulmans", poursuivait Eric Dupond-Moretti.

Article original publié sur BFMTV.com