Marine Le Pen quitte la présidence du RN, un tournant dans l'histoire du parti?

·1 min de lecture
Marine Le Pen lors du deuxième tour des élections régionales dimanche 27 juin au siège du parti à Nanterre. (Photo: GEOFFROY VAN DER HASSELT via AFP)
Marine Le Pen lors du deuxième tour des élections régionales dimanche 27 juin au siège du parti à Nanterre. (Photo: GEOFFROY VAN DER HASSELT via AFP)

POLITIQUE - Dans la vie, certaines choses semblent éternelles. Le cycle des marées, la rotation de la Terre autour du soleil et la présidence du Rassemblement national occupée par un membre de la famille Le Pen. Or, à l’occasion du congrès du parti d’extrême droite qui s’ouvre ce samedi 3 juillet à Perpignan, une modification des statuts va entraîner une petite révolution au RN: la possibilité pour Marine Le Pen de se mettre en retrait de la présidence du parti le temps de la campagne présidentielle.

Un changement symbolique, puisqu’il est question par cette manœuvre de souligner que la députée du Pas-de-Calais ne fera pas campagne en qualité de présidente du RN, mais en tant que représentante d’une aspiration plus large. Ce qui est censé parachever son processus de “normalisation”. Pour autant, pas question d’abandonner sa mainmise sur les troupes. Et pour cause, Marine Le Pen, seule candidate à la présidence du parti, va bien être reconduite par un vote de l’assemblée générale ce week-end. Et ce, jusqu’au prochain congrès, qui, selon les statuts du parti, doit se tenir dans trois ans.

″Ça ne va pas changer la donne”

Dans un second temps, une assemblée générale extraordinaire va voter une modification statutaire, prévoyant que la présidente puisse se mettre en congé de la présidence pour une durée d’un an: le temps de la campagne présidentielle. Pendant ce temps, la présidence par intérim du parti reviendra au premier vice-président du RN (lequel sera choisi ce week-end dans le cadre du vote sur le renouvellement de son état-major). Au terme de cette période, Marine Le Pen retrouvera automatiquemen...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles