«Marine Le Pen peut diriger le pays» : à Denain, les militants du RN fiers de leur candidate

·1 min de lecture

Des parts de pizza sont posées sur la table basse, l'écran géant de la télévision est allumé. Au coup d'envoi du débat de l'entre-deux tours de la présidentielle , les électeurs de Marine Le Pen sont fébriles comme des supporters avant un grand match. "Forcément, on est un peu stressés pour elle et je pense même qu'on est plus stressés qu'elle", rigole l'un des téléspectateurs rencontrés par Europe 1 à Denain. "Quand on voit les images tout sourire, lorsqu'elle arrive sur le plateau, on se dit comment elle fait ?" s'interroge-t-il.

La retraite à 60 ans, le point fort du programme de la candidate

Mais on perçoit rapidement quelques agacements, notamment dès les premiers échanges sur la question du pouvoir d'achat. "Je trouve qu'il [Emmanuel Macron ] la coupe énormément", juge une téléspectatrice. "Quasiment à chaque fois et je trouve ça vraiment insupportable", souffle-t-elle. "Mais ce que j'aime, c'est que Marine reste très calme et posée."

>> LIRE AUSSI - Débat Macron-Le Pen : qui a remporté le duel de l'entre-deux tours ?

Un moment de flottement ou de gêne se fait sentir sur la question de l'emprunt à la banque russe, mais ses militants retrouvent le sourire quand on aborde la retraite à 60 ans. "Le départ à la retraite à partir de 40 annuités, je pense que c'est l'un des points forts du programme." De quoi peut-être convaincre les électeurs de Jean-Luc Mélenchon : "Pour l'électeur de gauche qui a des difficultés à finir les fins de mois, c'est elle qui a les répon...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles