Marine Le Pen : « Je n’ai aucune peur des étrangers »

Source AFP
·1 min de lecture
Marine Le Pen était l'invitée de Face à BFM.
Marine Le Pen était l'invitée de Face à BFM.

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen était l'invitée de l'émission Face à BFM ce jeudi 11 mars au soir. Confrontée aux éditorialistes de la chaîne d'information, elle a approfondi plusieurs thèmes d'actualité, avec, en ligne de mire, la présidentielle 2022. Au cours de la soirée, elle a notamment contesté l'accusation de « xénophobie » et assuré qu'elle n'avait « pas peur des étrangers ».

« Je n'ai pas de sentiment négatif à l'égard des étrangers, je n'ai aucune haine, je n'ai aucune peur, d'ailleurs, des étrangers », a affirmé la dirigeante d'extrême droite et candidate à l'Élysée sur BFM TV.

« Je vois juste les effets négatifs d'une immigration clandestine »

« Je n'ai pas peur » de l'immigration, « je considère juste que c'est néfaste pour mon pays. Je vois juste les effets négatifs d'une immigration clandestine, qui pèse sur nos finances publiques, qui est un des éléments de l'aggravation de l'insécurité dans notre pays, qui génère des troubles à l'ordre public, qu'on doit prendre en charge », a-t-elle ajouté.

« On retrouve chez un certain nombre de militants ou d'électeurs d'extrême gauche ce sentiment que lutter contre une immigration dérégulée, maîtriser les frontières, c'est un acte de xénophobie. Je conteste formellement cette accusation », a déclaré Marine Le Pen, qui revendique une « dédiabolisation » de son parti des accusations d'antisémitisme et de racisme depuis son arrivée à sa tête en 2011.

À LIRE AUSSIFace à Marine Le Pen, Emma [...] Lire la suite