Marine Le Pen juge que les propos de Jean-Luc Mélenchon ressemblent à "un suicide politique"

·2 min de lecture
Marine Le Pen et Laurent Jacobelli à Lunéville.  - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
Marine Le Pen et Laurent Jacobelli à Lunéville. - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

L'occasion était trop belle pour ne pas souligner les difficultés rencontrées actuellement par l'un de ses rivaux. Alors qu'elle se déplaçait ce mardi en Meurthe-et-Moselle, à Lunéville puis dans les environs de Nancy, afin d'y soutenir Laurent Jacobelli et sa liste aux régionales dans le Grand Est, Marine Le Pen a dit son mot sur la controverse entourant Jean-Luc Mélenchon depuis dimanche. Elle a fustigé une "dérive", et même le "suicide politique" de son adversaire.

Sur le plateau de Franceinfo dimanche, le candidat insoumis à la présidentielle avait affirmé: "Vous verrez que dans la dernière semaine de la campagne présidentielle, nous aurons un grave incident ou un meurtre. Ç'a été Merah en 2012, l'attentat à la dernière semaine sur les Champs-Elysées. Avant, on avait eu 'Papy Voise', dont plus personne n'en a jamais entendu parler après. Tout ça, c'est écrit d'avance!"

Jean-Luc Mélenchon "dérive" selon Marine Le Pen

Parcourant les jardins du château des ducs de Lorraine, la candidate du Rassemblement national à la présidentielle a tenté sa propre exégèse de cette sortie:

"Sur le fond, ses propos sont quand même extrêmement graves car ils portent une accusation qui semble viser le pouvoir, et l'accusent d'organiser des attentats une semaine avant le premier tour dans le but - si l'on comprend bien Jean-Luc Mélenchon - en même temps de stigmatiser les musulmans et de l'empêcher d'accéder au second tour. C'est ce qui est sous-entendu."

Elle a alors lancé: "Ces propos ne sont pas admissibles dans une République mais Jean-Luc Mélenchon est dans une dérive depuis déjà un certain nombre d'années, indigéniste, racialiste, insultante à l'égard de nos forces de police et de l'armée. Tout ça, ça ressemble à un suicide politique".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles