Marine Le Pen estime que la réélection de Macron conduirait au "chaos général"

Comme chaque 1er-mai, Marine Le Pen a déposé une gerbe au pied de la statue de Jeanne d'Arc, place des Pyramides à Paris. A cette occasion elle a estimé que la réélection éventuelle d'Emmanuel Macron en 2022 conduirait à un "chaos (qui) serait absolument général".