Marine Le Pen dévoile son slogan pour 2022

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Marine Le Pen
    Marine Le Pen
    Femme politique française

La candidate RN à l'élection présidentielle Marine Le Pen a dévoilé vendredi à Mayotte son slogan pour la campagne, soulignant la nécessité de "rétablir l'autorité de l'Etat".

"Une femme d'État pour la France": la candidate RN à l'élection présidentielle Marine Le Pen a dévoilé vendredi à Mayotte son slogan pour la campagne, soulignant la nécessité de "rétablir l'autorité de l'Etat". "Ce sera le slogan du mois de janvier", a-t-elle indiqué à la presse après la visite d'un commissariat à Mamoudzou, le chef-lieu du département ultra-marin. "Une femme d'État, c'est quelqu'un qui prend la mesure du rétablissement de l'autorité de l'État", a également défini Marine Le Pen.

Une "convention présidentielle" en janvier

La candidate d'extrême droite lancera officiellement sa campagne les 15 et 16 janvier 2022 avec une "convention présidentielle" à Reims (Marne). "Aujourd'hui, elle a le caractère pour diriger notre pays dans la tempête et pour arrêter l'immigration qui est en train de changer profondément le visage de notre pays dans d'innombrables territoires", a fait valoir le président par intérim du RN Jordan Bardella sur BFMTV et RMC. Il a par ailleurs dénié ce qualificatif de "femme d'État" à la candidate LR à la présidentielle Valérie Pécresse qui, selon lui, n'a pas de "différences de fond avec Emmanuel Macron".

Longtemps donnée au second tour face au président de la République sortant, Marine Le Pen a vu Valérie Pécresse passer en deuxième position dans plusieurs enquêtes d'opinion. Selon un dernier sondage Harris Interactive pour Challenges publié mercredi, Emmanuel Macron, pas encore officiellement candidat à sa réélection, est crédité de 24% des intentions de vote au premier tour, devant Valérie Pécresse (17%), Marine Le Pen (16%) et Eric Zemmour (15%), au coude-à-coude, dans la marge d'erreur.

Questionné sur Eric Zemmour, Jordan Bardella l'a accusé d'avoir repris "la quasi-totalité de ce(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles