Marine Le Pen commandera un 2e porte-avions si elle est présidente

Marine Le Pen, candidate Front national à la présidentielle, à Paris le 9 décembre 2016

Paris (AFP) - Marine Le Pen a annoncé mercredi qu'elle commanderait un deuxième porte-avions si elle était élue présidente, et plaidé pour une augmentation du budget de la Défense supérieure à celle demandée par le chef d'état-major des Armées (CERMA) Pierre de Villiers.

"La commande d'un second porte-avions (nécessité stratégique de premier ordre) sera l?un des premiers grands chantiers que je lancerai", explique sur son blog la présidente du Front national, candidate à l'élection présidentielle.

Plus généralement, Mme Le Pen propose une revalorisation immédiate du budget de la Défense, avec l'objectif de le porter à 3% du PIB en 2022.

Réagissant à la demande du général de Villiers de porter de 1,77% du PIB actuellement à 2% le budget de la Défense, Mme Le Pen propose d'aller plus loin.

"L?effort de défense doit donc être immédiatement porté à 2 % du PIB, puis sanctuarisé à ce niveau qui est un minimum acceptable", écrit-elle. "L?objectif doit être ensuite de porter cet effort à 3% du PIB en fin de quinquennat".

Au surlendemain de l'attentat au camion-bélier qui a fait 12 morts lundi soir à Berlin, Mme Le Pen fait aussi valoir que, "au-delà de cet effort budgétaire immédiat, c?est tout un modèle de défense qu?il faut revoir et repenser, y compris au niveau industriel".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages