Marine Le Pen et ses cadres pris en flagrant délit de «fake news»

Libération.fr

La candidate frontiste a relayé une intox d’un des jeunes du FN, sans aucune vérification. Affirmant que la chaîne C8 aurait fait passer un employé de Canal + pour un frontiste raciste.

Marine Le Pen n’aime pas les médias. La présidente du Front national ne perd jamais une occasion de s’en prendre à des journalistes prêts à tous les coups bas contre les «patriotes». Elle le fait avec d’autant plus d’entrain que ces derniers explorent les turpitudes de son parti, qu’il s’agisse des affaires financières le menaçant ou des propos racistes et homophobes de certains militants.

Dans ce grand combat contre la presse, le FN emploie l’invective et la manipulation. L’ahurissante intox relayée jeudi par la candidate et les hauts cadres du mouvement en est l’illustration. Tout part d’un documentaire diffusé mercredi soir par la chaîne C8 : un reportage en caméra cachée au sein du FN de la jeunesse (FNJ) des Alpes-Maritimes. En ressortent plusieurs scènes gênantes pour le parti, notamment les déclarations négationnistes d’un élu régional et l’apparition d’un sympathisant (au visage flouté) se revendiquant raciste et homophobe. Si le FN est bien obligé de sanctionner son élu, il va tenter de se dédouaner de la deuxième scène.

L’initiative en revient à Cyril Martinez, adjoint du patron local du FNJ, Bryan Masson. Sur Facebook, le jeune homme accuse : l’auteur des propos serait un employé de Canal +, venu embarrasser le parti. La preuve ? Cette image d’un compte Facebook, appartenant à un certain Kevin. Ce dernier ressemble effectivement au militant, dont une chaîne allemande a diffusé le visage non flouté. Sur cette même capture d’écran, il est indiqué que Kevin serait ingénieur du son à Canal +, chaîne appartenant au même groupe que C8.

«Défiance». Il n’en faut pas plus pour que la plupart des cadres du FN hurlent au complot. «Voilà les méthodes des milices médiatiques !»dénonce Eric Domard, conseiller de Marine Le Pen. «Cette presse torchon aux méthodes mafieuses ne mérite que la (...) Lire la suite sur Liberation.fr

«Sortir de l’euro, pas forcément de l’Europe»
«Mon patriotisme est le seul capable de battre le système.»
Europe Écologie-Les Verts le temps du recyclage Benoît hamon inspirations au programme Le Hamon de la primaire développement personnel Arnaud Montebourg le bon filon François Hollande les promesses ressuscitées
A Berlin, Macron «converge» avec Merkel
Dans le rétro 2007

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages