Marine Lorphelin confrontée à la mort : elle raconte "la dure réalité" des hôpitaux

En première ligne pour lutter contre la propagation de l'épidémie, Marine Lorphelin affronte une triste réalité. L'ex Miss France devenue interne en médecine travaille d'arrache-pied depuis de nombreux jours pour accueillir les patients, qui affluent, de plus en plus nombreux, dans les services d'urgences. Alors que la France se prépare au pic de l'épidémie, la jeune femme témoigne de ce qu'il se passe actuellement dans l'hôpital où elle travaille. Ce jeudi 26 mars 2020 fut une journée particulièrement éprouvante pour celle qui veut devenir médecin généraliste. Sur Instagram, elle raconte que deux décès sont survenus dans son service.

"Triste réalité…"

"Quand tu commences ta journée de 24 h par un décès… Triste réalité…", écrit-elle dans une story Instagram. Quelques heures plus tard, elle poursuit, le cœur gros : "et deuxième décès. Quand c'est pas le jour, c'est pas le jour". Déjà il y a quelques jours, la jeune femme avait fait part de ses inquiétudes quant à la pénurie de matériel médical, et notamment de masques. Elle explique avoir recours au système D puisque ceux-ci sont une denrée rare : "quand tu finis par agrafer tes masques qui craquent parce qu'il n'y en a pas assez. Mac Gyver", peut-on lire dans sa story.

Plus tard dans la soirée, Marine Lorphelin a posté un message pour exprimer sa tristesse et rappeler l'importance de rester confinés chez soi, pour se protéger et protéger les autres. "Il y a des jours plus roses que d'autres. En ce moment, le ciel est gris, avec

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Mort de Michel Hidalgo : Michel Platini, Didier Deschamps, Bernard Tapie… le monde du foot lui rend hommage
Exclu. Arthur : "Avec Show must go home , on veut accompagner les français dans ce moment compliqué!"
Exclu. Reverra-t-on un jour Daniela Lumbroso comme animatrice ? Elle répond sans détour
Nous irons tous au paradis (France 2) : Les amours et les emmerdements de quatre copains inspérables
Déprogrammation sur France 2 : vous ne verrez pas On n'est pas couché ce samedi