Publicité

La marine indienne reprend le navire MV Ruen à des pirates somaliens

La marine indienne a intercepté des pirates somaliens. Samedi 16 mars, ses forces ont pris d’assaut le MV Ruen, un navire qui avait été arraisonné par des hommes armés le 14 décembre, à 680 miles nautiques des côtes somaliennes. L'équipage a pu être récupéré sain et sauf dans cette opération qui n'a officiellement pas fait de blessés. Le MV Ruen était le premier détournement réussi des pirates somaliens depuis 2017, mais les militaires indiens déployés dans la zone ont mis les grands moyens pour reprendre le navire.

C’était une prise majeure des pirates somaliens. Voilà trois mois que la marine indienne surveillait le MV Ruen, après avoir recueilli un marin blessé relâché peu après sa capture. Le navire avait ensuite évolué sur la côte somalienne, explique notre correspondant à Bangalore, Côme Bastin.

Le MV Ruen était en route vers la Corée du Sud avec une cargaison de métal lorsqu’il a été pris par des pirates somaliens mi-décembre. Le bateau, qui appartient à une société bulgare et battait pavillon maltais, aurait alors été transformé en vaisseau mère par les pirates, afin de leur servir de base pour lancer de nouvelles attaques loin des côtes.

Mais la marine indienne a repéré le MV Ruen en route vers le grand large. Il faut dire que New Delhi avait déployé les grands moyens depuis la fin de l'année 2023, avec au moins trois navires de guerre et un avion de reconnaissance dans le golfe d'Aden, ainsi qu’au moins dix bateaux supplémentaires dans le Nord et l’Ouest de la mer d’Arabie.


Lire la suite sur RFI