La marine des États-Unis provoque un séisme de magnitude 4 en testant la résistance de son porte-avions géant

·1 min de lecture

Ce vendredi 18 Juin, une énorme secousse a été enregistrée dans l’océan Atlantique, à environ 160 kilomètres de la côte de la Floride. La marine militaire a en fait mené des tests sur la résistance du porte-avions USS Gerald R. Ford, en jetant à côté de lui plus de 18 tonnes d’explosifs. Le spectacle impressionnant a été filmé à partir de la passerelle, puis posté sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un géant de la marine américaine

L’USS Gerald R. Ford est un géant de la marine américaine. Il mesure 333 mètres de long, 77 mètres de haut et pèse près de 100.000 tonnes. Ce colosse de première classe a été conçu à l’aide de méthodes de modélisation informatique avancées, d’essais et d’analyses pour s’assurer que le navire est endurci et résistant aux réelles conditions de combat. 

L’institut d’études géologiques des États-Unis a caractérisé la secousse en tant que séisme de magnitude 3,9, qui a donc pu gravement perturber la vie marine environnante. D'après la marine, les essais conduits sur la côte est des États-Unis ont suivi un planning étroit qui prenait en compte les mesures d’atténuation environnementale et en respectait les schémas de migration connus de la vie marine dans la zone d’essai. Les militaires ont également utilisé de nombreux protocoles pour assurer la sécurité du personnel participant à l’évolution des essais.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles