"Elle marinait dans sa couche" : cris et larmes, Christine Bravo catastrophée par l'état de sa mère hospitalisée

Christine Bravo est parvenue à faire sortir sa maman de l'établissement médical dans lequel elle résidait depuis des semaines. L'animatrice l'avait retrouvée dans un état extrêmement alarmant...

Christine Bravo vient de passer un drôle de week-end. Le samedi 19 novembre 2022, elle qui enchaîne les coups durs a partagé, sur les réseaux sociaux, des images alarmantes. Sur ces photographies, censurées par le réseau social, certains ont pu découvrir le corps tuméfié, blessé, recouvert de plaies béantes de Cécile, la maman d'une amie d'enfance de l'animatrice, âgée de 96 ans. prise en charge dans la clinique Clinéa située au Près-Saint-Gervais, en Seine-Saint-Denis. Elle était entrée dans l'établissement en août dernier pour une fracture du col du fémur.

Cécile, chevalier de la légion d'honneur, médaillée des arts sciences et lettres, a été présidente de la Croix Rouge pendant vingt ans. Bien qu'elle ait lutté toute sa vie pour les plus démunis, elle a été victime du manque de personnel soignant et de l'ignorance des hautes instances. Alerté par Christine Bravo et son entourage, le directeur de l'établissement s'est déplacé le dimanche 20 novembre pour rencontrer Cécile, a présenté ses excuses au nom du groupe Orpea et a fait en sorte que ses blessures soient pansées. "Nous DEVONS rester solidaires de nos anciens, en dénonçant les maltraitances qu'ils subissent", explique l'épouse de Stéphane Bachot.

Elle hurlait de douleur, appelait au secours

Cette situation rappelle, fatalement, à Christine Bravo la situation de sa propre mère. Cette dernière est récemment sortie de la clinique Oxford de Cannes après un (...)

Lire la suite

À lire aussi :

Shanna Kress enceinte et en crise avec son compagnon Jonathan : en larmes, elle parle d'une "catastrophe"
Ambre Dol (Familles nombreuses) une "mère indigne" : gros loupé avec l'un de ses fils et crise de larmes
Léa (Star Academy) "le coeur brisé" : crise de larmes au château, l'élève très affectée

VIDÉO - Élise Richard (Cessons de maltraiter nos vieux !) : "Certains ne sont douchés qu’une fois tous les 15 jours… voire moins"