Marina Kaye : comment elle "s'autoflageallait" à cause des réseaux sociaux

Marina Kaye est de retour. Deux ans après son deuxième album intitulé Explicit, la chanteuse revient avec un nouveau single, Twisted. À cette occasion, elle a accepté d’accorder un entretien à nos confrères de Télé Loisirs, à découvrir dans le dernier numéro en kiosque ce lundi 21 octobre. La jeune femme de 21 ans confie combien la notoriété soudaine peut être « brutale » pour un artiste : « On croit qu’on va régler ses problèmes, devenir heureux du jour au lendemain, alors que c’est un grand poids. On entre dans un engrenage », explique-t-elle à nos confrères.

Elle se confie également au sujet du danger des réseaux sociaux et de l’impact qu’ils peuvent avoir sur de jeunes artistes comme elle : « C’est génial d’avoir accès directement aux gens, de pouvoir leur dire ce qu’on pense et de recevoir leurs avis », reconnaît-elle. Avant de contrebalancer : « Ça peut devenir dangereux. J’étais très crédule, je lisais tout et je m’autoflagellais. Maintenant j’ai compris », assure-t-elle. Depuis ses débuts, la jeune femme a évolué et a pris du recul par rapport à ce qu’on peut trouver à son sujet sur la Toile : « Les gens qui t’insultent gratuitement s’ennuient et ne font rien de leur vie », explique-t-elle.

Dans Twisted, son nouveau single dévoilé en septembre, la chanteuse laisse sa part d’ombre s’exprimer. « Ce sera plus une introspection. J’admets que j’ai des côtés super compliqués, que je n’arrive pas toujours à gérer. C’est vrai que ça peut être gênant de parler de soi en ces termes,

Retrouvez cet article sur GALA

Jean-Luc Reichmann : découvrez Rosalie sa fille star des réseaux sociaux
PHOTOS - Danse avec les stars : Shy’m est (encore) la cible des réseaux sociaux
Inondé d’insultes sur les réseaux sociaux, Bilal Hassani a pensé au suicide
Laurence Ferrari, cible "d'insultes crasses" sur les réseaux sociaux : son mari vole à son secours
Meghan Markle et Harry : douche froide sur les réseaux sociaux !