Marina Foïs séparée d'Eric Lartigau, elle se confie sur leur relation : "Dieu merci, on n'a pas partagé que la famille"

·1 min de lecture

Qui d'autre qu'une figure de la comédie "made in Canal+" pour présenter la 46e cérémonie des César sur la chaîne cryptée, le 12 mars prochain ? L'ancienne éminente membre des Robins des Bois et actrice accomplie, Marina Foïs, sera en effet aux manettes d'une cérémonie qui avait été marquée par plusieurs incidents et une large polémique autour de Roman Polanski, l'an dernier. Succédant à Florence Foresti , celle qui est née dans la ville même où sont établis les bureaux de la filiale du groupe Vivendi (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine) promet d'emblée, dans un long entretien accordé à nos confrères de Paris Match, que la ministre de la Culture Roselyne Bachelot risque d'en prendre pour son grade, alors que la pandémie a forcé le gouvernement à fermer les salles obscures pour de longs mois.

Marina Foïs, qui bataille déjà avec cette pression pesante quant à la réussite de la soirée à venir, sur fond également d'affaire Richard Berry, espère toutefois une cérémonie plus légère que l'année dernière. C'est toutefois avec ce qui semble être le coeur encore un peu lourd que l'intéressée a confié au magazine un petit pan de sa vie privée. Sollicitée sur la relation qu'elle entretient aujourd'hui avec Eric Lartigau, le père de ses deux enfants et réalisateur pour qui elle devrait bientôt tourner, et de qui elle s'est séparée, la comédienne de 51 ans tient à préciser que "le dialogue ne s'est jamais interrompu" entre eux. Et pour cause. "Notre relation a toujours été multiple. Dieu merci, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Ça ne me réjouit pas du tout !" : ce que Marina Foïs déteste le plus dans le fait de vieillir
Le rythme de la vengeance (Canal+ Cinéma) : c'est quoi ce film avec Blake Lively ?
Les César : une cérémonie snob et trop longue ? La réponse sans détour de Marina Foïs
Top Gun (Amazon Prime Video) : on vous dit ABSOLUMENT tout sur les coulisses de ce film culte ! (VIDEO)
Jean-Jacques Annaud : le réalisateur de L'Ours et du Nom de la Rose condamné à neuf mois de prison avec sursis