Le sous-marin français Perle, endommagé dans un incendie, va être réparé

·1 min de lecture

Le sous-marin nucléaire d'attaque français Perle, ravagé par un incendie en juin, va être réparé, a annoncé jeudi la ministre des Armées Florence Parly. "Nous pouvons réparer la Perle et nous allons la réparer", a-t-elle affirmé en marge du salon Euronaval online. La partie avant du sous-marin, endommagée par le feu, va être découpée et "nous allons souder l'arrière de la Perle avec l'avant du Saphir", un sous-marin de la même classe désarmé l'an passé.

Le sous-marin avait été gravement endommagé

Le sous-marin a été gravement endommagé par un incendie le 12 juin alors qu'il se trouvait en rénovation à Toulon. L'incendie est "né d'un éclairage qui a commencé à consumer une feuille de plastique en vinyle qui était dans un coffret en bois" installé dans le cadre des travaux, avait expliqué début septembre le chef d'état-major de la marine Pierre Vandier. Le sous-marin était alors vidé de ses armes, équipements électroniques et combustible nucléaire, mais le feu a endommagé la "coque épaisse" du bâtiment, un alliage épais de plusieurs centimètres et très élastique qui permet au bâtiment de résister à la pression des profondeurs.

Le chantier de réparation, menée par l'industriel Naval Group à Cherbourg, devrait mobiliser 300 personnes et durer six mois, a détaillé la ministre. Une fois cette opération effectuée, le sous-marin "achèvera ensuite son entretien majeur au point où il avait été interrompu", a précisé Florence Parly. "Le chemin qui s'ouvre devant nous est long et ardu&qu...


Lire la suite sur Europe1