EN IMAGES - Marie Trintignant, retour sur le destin brisé d’une "femme libre"

Le 1er août 2003, Marie Trintignant décède à l’âge de 41 ans d’un œdème cérébral, des suites des coups donnés par son compagnon Bertrand Cantat. Mère de quatre garçons, la comédienne qui avait débuté sa carrière à quatre ans aux côtés de ses parents, était une actrice reconnue et avait choisi cette voie pour vaincre sa timidité. Nommée plusieurs fois aux César, elle avait crevé l’écran dans Série noire, puis dans Une affaire de femmes, Betty, ou encore Janis et John. Son destin brisé a fait d’elle un symbole de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles