Marie Trintignant : Ses fils Roman, Paul, Léon et Jules divisés après sa mort, une "fratrie découpée"

C'est le 1er août 2003 que Marie Trintignant est morte sous les coups de son compagnon Bertrand Cantat. Ce lundi 1er août 2022, c'était il y a 19 ans que ce drame est arrivé et a séparé les quatre enfants de l'actrice. Une fraction dont ils ont tous beaucoup souffert. La fille de Nadine et du désormais regretté Jean-Louis Trintignant avait quatre enfants de quatre pères différents. Roman, son aîné, 36 ans, fruit de ses amours avec le batteur du groupe Téléphone, Richard Kolinka. Paul Cluzet, 29 ans, fils que Marie Trintignant a eu avec François Cluzet. Léon, issu de sa relation avec Mathias Othnin-Girad, 26 ans aujourd'hui, et enfin le petit dernier Jules Benchetrit. Fils de Samuel Benchetrit, le jeune homme de 24 ans est désormais le demi-frère de Jack et Lily-Rose Depp.

Quatre beaux garçons qui étaient très unis lorsque leur maman était encore de ce monde. Paul Cluzet n'avait que 10 ans quand le drame s'est produit, lui retirant sa mère à jamais. Il a ensuite été remis à son célèbre papa. "Paul n'a pas bien compris ce qui lui arri­vait sur le moment. Ce qui était terrible c'est que les gamins étaient élevés tous ensemble et qu'il a fallu que les pères récu­pèrent chacun le leur. Pour eux, cette fratrie qui a été décou­pée en morceaux a été un manque de repères terrible", avait fait savoir François Cluzet à Europe 1. Une fratrie qui a eu bien du mal à se...

Lire la suite


À lire aussi

Yannick Alléno : La compagne de son fils Antoine partage des photos intimes, un mois après sa mort
"Tu nous manques Toinou" : Yannick Alléno dévoile une bouleversante photo, 2 semaines après la mort de son fils
Tragédie pour Nick Cave : Mort de son fils Jethro à 31 ans, sept ans après son frère...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles