Marie-Sophie et Marie-Anne, les filles de Pierre Botton, sortent du silence

Marie-Sophie et Marie-Anne sont deux soeurs liées à vie par leur combat contre l’anorexie dont souffre la cadette, mais aussi les tourments partagés d’être nées filles de Pierre Botton et petites filles de Michel Noir, pris dans le tourment de scandales politiques dont elles furent, sans qu’on le sache et bien qu’elles tentent de le démentir, victimes collatérales.

Elles s’appellent Marie-Sophie et Marie-Anne. Les deux sœurs Botton se tiennent côte à côte, soudées, on les dirait presque jumelées. Le 20 septembre dernier, dans ce centre équestre, seul le bruit des sabots des chevaux résonne. Le son du galop des canassons rassure Marie-Anne. «Ici, je me sens protégée… » répète la jeune femme atteinte d’anorexie, avant d’ajouter : «Je dois vous le dire, à midi, je n’ai rien pu avaler. Avant-hier, j’ai vomi douze fois. Hier, j’ai appelé mon père en lui disant que je n’en pouvais plus».

Son père, c’est Pierre Botton. Le même, dépeint au début des années 90 comme un mégalo. Celui qui à coup de victoires éphémères a fini par se brûler, celui qui croyait à la destinée de Michel Noir, beau-père charismatique. Retour en 1991. Eclataient alors l’affaire «Noir-Botton». Au départ, une famille bourgeoise, des beaux gosses, des bébés photogéniques. C’est l’histoire d’une campagne pour la mairie de Lyon, celle de Michel Noir, ex-ministre du Commerce extérieur de Chirac, au destin quasi présidentiel, et celui de son gendre, Pierre qui a tout misé sur sa candidature. Il épouse sa fille ainée, devient son conseiller personnel. Et puis, la dégringolade, des marchés publics détournés, des abus de biens sociaux, des copinages entre amis du show-biz, du CAC 40. Pierre Botton «a merdé». Il passera 602 jours en prison. Son beau-père Michel Noir, lui est condamné à 18 mois de prison avec sursis et se retire de la politique.

Dans la famille Botton, tout s’est mélangé, ambitions, affaires, famille. Le feuilleton passionne, c’est «Dynastie-sur-Rhône» titreront certains journaux. En coulisses, la guerre familiale est ouverte. Michel Noir ne parle plus à sa fille, Anne-Valérie. Son mari la quitte pour sa(...)


Lire la suite sur Paris Match