Marie-Sophie Lacarrau : Souffrance extrême à cause de son infection, ses confidences glaçantes

Evénement le 16 mai 2022. Après plus de cinq mois d'absence, Marie-Sophie Lacarrau a fait son grand retour aux commandes du JT de 13H de TF1. Une grande émotion pour la présentatrice qui a souffert d'une infection "rare et sévère" à l'oeil. Invitée dans Quotidien (TMC) le 19 mai, elle est revenue sur ces derniers mois difficiles.

La déception a été grande pour les téléspectateurs de TF1 quand, après les vacances de Noël, Marie-Sophie Lacarrau a annoncé qu'elle ne serait pas de retour à cause d'un souci médical. Une kératite amibienne plus précisément contractée après que des parasites sont rentrés dans son oeil et ont attaqué sa cornée, à cause d'eau dans ses lentilles de contact. Un diagnostic qui a mis dix jours à être posé. "Il suffit d'une goutte d'eau qui passe entre la lentille et la cornée. Les parasites, les amibes, qui sont présents dans l'eau du robinet peuvent entrer dans votre cornée et la manger", a-t-elle averti lors de son passage dans Quotidien.

Durant deux mois, Marie-Sophie Lacarrau a vécu dans le noir, sans écran, sans livres et sans possibilité d'écouter la radio ou la musique à cause de maux de tête. Une douleur atroce qu'elle a décrite au présentateur Yann Barthès : "C'est très douloureux. Vous avez l'impression d'avoir des graviers ou des morceaux de verre dans l'oeil. Ça gratte en permanence et ça provoque des douleurs qui vous remontent dans la tête...

Lire la suite


À lire aussi

Inès (Koh-Lanta) traquée par "un serial killer" : confidences glaçantes après avoir vécu la peur de sa vie
Amandine Pellissard (Familles nombreuses) : Un traitement à vie à cause de la drogue, ses confidences sans filtre
Jazz : Grosse perte d'argent, souffrance psychologique... confidences sur son "enfer"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles