Marie-Sophie Lacarrau : “Je plaignais le pauvre ou la pauvre qui succéderait à Jean-Pierre”

·1 min de lecture

L’annonce de Jean-Pierre Pernaut a eu l’effet d’une bombe. Le célèbre visage de TF1 a déclaré, le 15 septembre dernier, qu’il arrêtait la présentation du JT de 13 heures dès la fin d’année 2020, après 33 ans de bons et loyaux services. Si certains animateurs, comme Cyril Hanouna étaient persuadés que Jean-Pierre Pernaut avait été renvoyé par le groupe TF1, en raison de ses commentaires personnels et de son franc-parler, le principal intéressé a remis les choses au clair. C’est une décision mûrement réfléchie qu’il a prise avec sa femme pendant le confinement, afin de prendre le temps de se reposer. En tout cas, après des jours de spéculations concernant son ou sa remplaçant(e), le nom de Marie-Sophie Lacarrau en a surpris plus d’un, elle la première.

Le 4 janvier 2021, Marie-Sophie Lacarrau prendra la succession du JT de 13 heures de TF1, un défi qu’elle est prête à relever. Pourtant, c’était loin d’être un rêve. La journaliste s’est confiée au JDD dans une interview parue ce dimanche 8 novembre et a déclaré : "Pour tout dire, je n'y avais jamais pensé avant. Jamais. Au contraire, dès que ressortait la rumeur du départ de Jean-Pierre, je plaignais le pauvre ou la pauvre qui lui succéderait. Jusqu'au jour où TF1 m'a appelée. Impossible de refuser. On me faisait un tel cadeau."

Pour elle, il sera très difficile de passer après Jean-Pierre Pernaut qu’elle qualifie de "montagne" et de "monument". Cependant, elle assure que la transition se fera tout en douceur et qu’elle est entourée (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Flashback - Florence Foresti : ce cachet de 120000 euros qui a fait débat lors des César 2020
Amies de Tiffany Trump et Sasha Obama... Qui sont les petites-filles de Joe Biden ?
Dave dans Mask Singer : en plein confinement, “c’est une offre qui ne pouvait pas se refuser”
Anne-Claire Coudray fait le bonheur des twittos en pensant son micro éteint : “il a fumé la moquette”
Melania et Donald Trump désavoués : quand vont-ils quitter la Maison-Blanche ?