Marie-Sophie Lacarrau n'a pas osé négocier son salaire pour le 13h de TF1

·1 min de lecture

Plus que quelques jours avant que Marie-Sophie Lacarrau devienne véritablement la nouvelle présentatrice du journal télévisé du 13 heures, diffusé sur TF1. La journaliste de 45 ans prendra, le 4 janvier prochain, la place de Jean-Pierre Pernaut, qui incarnait le JT depuis déjà 33 années. Pour l’occasion, elle a accordé une interview au magazine Elle, dans le numéro qui sort en kiosque ce 18 décembre. "Nous serons deux hommes et deux femmes à la tête de la rédaction", explique-t-elle avec fierté, avant de se réjouir de tous les gentils mots qui lui ont été adressés depuis qu’elle a été choisie pour le poste.

"Quand ma nomination a été officielle, j’ai reçu autant d’encouragements et de félicitations venant autant de consœurs que de confrères", précise Marie-Sophie Lacarrau, qui assure que "ça fait chaud au cœur et ça prouve que les choses bougent" dans le journalisme. Il faut dire aussi que récupérer les fonctions de Jean-Pierre Pernaut est un vrai privilège pour elle et le moins que l’on puisse dire est qu’elle n’a pas hésité longtemps avant d’accepter. "Quand j’ai dit oui à ce challenge inouï, je n’ai même pas pensé au salaire. On m’a dit après combien je gagnerais, j’étais très contente, fin du deal", affirme la journaliste, qui n’a pas pris la peine de négocier sa rémunération, beaucoup trop heureuse de l’offre qui s’offrait à elle.

Toutefois, Marie-Sophie Lacarrau reconnaît que parler argent dans le milieu professionnel n’est pas toujours facile, surtout pour la gent féminine. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jalil Lespert et Laeticia Hallyday ont de nouveaux plans pour Noël
Catherine Ringer : pourquoi elle est remontée sur scène très vite après la mort de Fred Chichin
"Elle ne le ménage pas" : Brigitte Macron première critique d'Emmanuel Macron
"Théâtre de guignol" : Isabelle Balkany se moque du cluster de l’Élysée
Mort "foudroyante" d'Emmanuelle Ajon : de quoi souffrait la femme politique ?