Marie-Sophie Lacarrau et "l'ombre de Jean-Pierre Pernaut" : "Je ne me pose pas la question"

·1 min de lecture

Les téléspectateurs de TF1 se sont habitués à ce nouveau visage. Depuis maintenant six mois, Marie-Sophie Lacarrau informe les Français au 13 heures de TF1, l'une des cases les plus fédératrices du petit écran. Après 33 ans, Jean-Pierre Pernaut a laissé la main, alors que les audiences de son JT écrasaient la concurrence. Comment incarner un tel rendez-vous quand son prédécesseur a partagé pendant si longtemps le quotidien des Français ? Dans un entretien accordé à Puremedias, la journaliste de 45 ans s'est confiée sur son rôle à cette case si stratégique pour la chaîne privée, marquée par l'empreinte de son prédécesseur. "Est-ce que l'ombre de Jean-Pierre Pernaut planera toujours ? Oui peut-être. En tout cas, je ne me pose pas la question", a répondu l'ancienne présentatrice du 13 heures de France 2.

En reprenant les rênes du 13 heures de TF1, Marie-Sophie Lacarrau a imposé sa patte. "Je le porte avec mes tripes, avec mon envie et énormément de plaisir. J'ai respecté la ligne mais je l'ai aussi fait doucement évoluer avec de nouveaux rendez-vous comme La Bonne idée, pour mettre en avant ces initiatives prises à l'échelle d'une ville, d'un quartier ou d'une région et qui font du bien autour de nous", a-t-elle détaillé sur le site de Puremedias. Et avec succès : le changement d'incarnation n'a pas influé sur les audiences du journal, avec une moyenne de 5,2 millions de fidèles au poste. La partie n'était pas gagnée au départ, les téléspectateurs étant très attachés à leur présentateur (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Cannes 2021 : la déclaration d'amour de Spike Lee à la France
Le saviez-vous ? Vianney a lancé une marque de mode avec sa mère
Albert de Monaco : cet étonnant business au nom de Grace Kelly
Demain nous appartient : Emmanuel Moire rejoint la série !
Kate Middleton cas contact : ce gros moment de panique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles