Marie-Sophie Lacarrau : les dessous de son échange avec Julien Bugier après l'annonce de son départ

·1 min de lecture

Les créneaux de l’information de TF1 et France 2 vont connaître un beau chambardement ce lundi 4 janvier. Alors que Jean-Pierre Pernaut, parti le 18 décembre dernier, a quitté le JT de 13h pour lequel il était remplacé par son joker Jacques Legros, c’est dès ce début de semaine Marie-Sophie Lacarrau qui prendra sa place. TF1 souhaitait que la journaliste de 45 ans récupère les rênes de l’émission qu’avait incarnée Jean-Pierre Pernaut pendant des décennies. Un challenge de taille pour lequel elle a eu le temps de se préparer et surtout d’être présentée. A l’issue de son ultime 13 heures, le mari de Nathalie Marquay s’était fait un honneur de présenter lui-même à ses nombreux soutiens et téléspectateurs celle qui allait lui succéder. Un coup de pouce plus que bienvenu pour elle qui chouchoutait jusqu’alors le public de France 2. Si l’arrivée de Marie-Sophie Lacarrau sur TF1 s’est fait dans la douceur, le départ de France Télévisions a été un peu plus brutal. Il faut dire que la maman de deux enfants n’a ni eu le temps de dire au revoir à ses fidèles téléspectateurs, ni même celui de présenter Julian Bugier, son successeur.

« Ça a été un peu violent et surprenant. Ça m’a peinée de ne pas dire au revoir plus proprement, indiquait Marie-Sophie Lacarrau au JDD en décembre. Je me doutais que je ne resterais pas des semaines à l’antenne, mais j’étais certaine de présenter le JT le lendemain ». La désormais reine du 13 heures de TF1 n’a même pas eu le temps de s’entretenir avec Julian Bugier, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Harry Potter : ce célèbre acteur de la saga devenu papa !
PHOTOS Brice (Koh-Lanta) : pour son anniversaire, il partage d'adorables photos de lui enfant
Toujours plus de jeux pour bien commencer l'année sur Voici.fr
PHOTO Salma Hayek pose en bikini à 54 ans : son décolleté hypnotise la Toile
Marlène Schiappa accusée de placement de produit sur Instagram : nouvelle polémique pour la ministre