Marie Laforêt : ce rituel déconcertant à la fin de sa vie

La fille "aux yeux d'or" est partie... Marie Laforêt est décédée le samedi 2 novembre, à l'âge de 80 ans, laissant derrière elle une carrière musicale et cinématographique qui aura marqué de nombreuses générations. Ses obsèques se dérouleront à Paris en l'église Saint-Eustache ce jeudi 7 novembre à 14h30, mais l'inhumation se fera dans l'intimité, a précisé la famille dans un avis de décès publié dans Le Figaro. Le thème de la mort... Marie Laforêt l'avait déjà évoqué à plusieurs reprises dans des interviews. Elle ne semblait pas effrayée. "La mort va venir à sa façon, avec ses roueries. Mais je l'attends et on va s'amuser. C'est une expérience incroyable, inouïe. Peut-être l'événement le plus important de la vie…", avait-elle confié en 2005 à TV5 Monde.

Dans son dernier numéro, Paris match retrace la vie et le parcours de la comédienne qui est devenue "au long des années 1960 l'une des actrices françaises les plus en vogue". Le magazine met en lumière des anecdotes inédites sur Marie Laforêt qui s'était réfugiée à Genève en Suisse depuis 1978. "Ne vivant plus qu'à Genève, victime d'un mauvais procès que lui fit le Mrap à cause d'une petite annonce autour de son chihuachua, longue chevelure blanche dégringolant en cascade, allant à la messe, de nationalité suisse ("pas pour le magot mais pour la démocratie"), elle était revenue de toutes les séductions", peut-on lire.

Le magazine révèle également que l'actrice avait un rituel très étrange vers la fin de sa vie. Il lui arrivait

Retrouvez cet article sur GALA

Marie Laforêt : la triste raison pour laquelle elle a "inconsciemment" saboté sa vie amoureuse
Marie Laforêt : ce SMS hallucinant envoyé à Laurent Ruquier quelques jours avant sa mort
Marie Laforêt violée à l'âge de 3 ans : la réponse "étrange" de sa mère
VIDÉO - Marie Laforêt "d'une liberté extraordinaire" : son amusante définition de la célébrité
Marie Laforêt amusée par sa réputation de croqueuse d’hommes : "Je n’en ai eu qu’un à la fois"