Marie Laforêt : son amour secret avec un réalisateur célèbre

·1 min de lecture

Une dernière surprise. Les dernières années de sa vie, Marie Laforêt n’a pas cessé d’écrire. Dans son livre posthume Nous n’avons pas d’autre choix que de croire, il est beaucoup question de la grande histoire des religions, mais aussi de la petite histoire, la sienne. Et notamment celle qui marque la vie d’une femme, sa première histoire d’amour restée jusqu'à aujourd'hui secrète. Et c’est sans doute là, à cet endroit, que son souffle d’écrivain se déploie magnifiquement.

Marie a vingt ans. Elle est mal dans sa peau, mal dans sa relation aux autres, elle se trouve laide, si laide, « horrible, horrible, horrible », écrit-elle. Elle se présente pourtant à un concours de théâtre organisé par Europe 1, « Naissance d’une étoile ». Dans le jury, il y a un réalisateur qui vient de faire Les amants, il s’appelle Louis Malle. Elle le trouve « petit, vieux (il avait alors 27 ans, ndlr) ». Lui dit avoir eu « un choc » en la voyant. Il la veut, « pour tout, pour rien ». Héritier des sucres Beghnin-Say, quand il l’invite à déjeuner au Polo de Bagatelle, la mère de Marie glisse à sa fille un billet avec ce conseil : « Règle ton déjeuner ma chérie, insiste pour que cette sortie se fasse en camarades ».

A l’époque, Marie ne connait de l’amour que quelques baisers maladroits, à bouches fermées, avec un garçon de son âge. Et puis : « Un soir. C’est venu d’un coup cet instant de cristal et douloureux, écrit-elle. En un regard échangé. Violence d’éternité. J’ai aimé. Complètement. Définitivement. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Donald Trump : que devient Marla Maples, son ex-femme avant Melania ?
“Stupide ou prétentieux ?” : Carla Bruni charriée sur son album, elle ne se démonte pas
Kate Middleton et William aux fourneaux avec leurs enfants : cette adorable photo
Jean-Marie Périer et Henri Salvador : la rencontre improbable avec son vrai père
Melania Trump va finalement soutenir son mari… à contre-coeur ?