Marie Frison-Roche : "Mon mari était prêt à donner sa vie pour la France, son pays qu’il aimait tant"

Marie et Clément Frison-Roche se sont mariés le 19 mai 2018. Aujourd’hui, elle lui rend hommage.

Nous nous sommes rencontrés à Dax, alors qu’il était encore en formation pour devenir pilote d’hélicoptère. Nous avions une amie commune. Il ne nous a fallu que très peu de temps pour nous trouver. Ce qui m’a séduite chez Clément: sa joie de vivre, sa sincérité, sa droiture et son sens de la famille. Sa capacité à s’engager jusqu’au bout dans tous les domaines de sa vie. Il nous est apparu très vite évident que nous allions faire notre vie ensemble, nous avions les mêmes désirs: fonder une famille, élever nos enfants dans la foi, s’aimer dans la joie comme dans les épreuves, et cela pour la vie. Il était un mari fidèle, aimant, un père attentionné, un excellent père! Il était très proche de ses parents et de ses frères et sœurs. Il était un soldat courageux, engagé, aimé de ses camarades, comme les magnifiques témoignages que nous recevons aujourd’hui le rappellent.

Lire aussi :Mali : Florence Parly à Gao pour un hommage aux treize militaires tués

Notre mariage religieux entouré de nos familles et de nos proches fut un moment fort. Ce n’était pas pour nous un engagement pris à la légère. En tant que croyants, un mariage à l’église devant Dieu était pour nous essentiel. La foi est présente dans notre vie à tous les deux. Je sais qu’elle nous a accompagnés durant son absence et je n’ai aucun doute: elle continuera à nous unir à l’avenir.

Avec sa fille, Victoire, 5 mois, en septembre 2019, la veille de son départ pour le Mali

Avec sa fille, Victoire, 5 mois, en septembre 2019, la veille de son départ pour le Mali © DR (...)
Lire la suite sur Paris Match