Marie et les choses (Téva) Marie Papillon : "Depuis toute petite, je vois des visages dans les objets"

·1 min de lecture

Comment avez-vous eu l’idée d’imaginer ces petits sketchs ?

Marie Papillon : Je n’en ai jamais parlé à personne et je n’ai jamais consulté de psy, mais, depuis toute petite, je vois des visages dans les objets… Je me suis dit que c’était peut-être le cas d’autres personnes, et j’ai posté des vidéos sur Instagram. Elles ont plu, et j’ai pensé que ce serait génial de les proposer à la télévision.

Quel est le concept de vos pastilles ?

Elles racontent l’histoire de Marie, une jeune trentenaire, qui demande des conseils à ses objets quand elle doit prendre des décisions. Selon le cas, ils l’aident ou non, ce qui peut donner lieu à des quiproquos. Je traite avec humour de la vie quotidienne et de thématiques plus inclusives, comme la ménopause, la discrimination, l’homosexualité… car elles me tiennent à coeur. Elles sont évoquées avec bienveillance, et sont accessibles à tout le monde. Je ne suis pas là pour dire que je sais tout. J’essaie juste de donner à réfléchir…

Vous faites aussi intervenir régulièrement votre voisine et votre chienne. Pourquoi ce choix ?

Je m’appelle vraiment Marie Papillon et je tiens à ce que ces scènes me reflètent. Dodo, ma voisine, joue dans cette série pour que les gens comprennent qu’il est important de rester connecté aux anciens. Quant à Bibi, ma chienne, elle me rassure…

Interview Nicolas Palita

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles