Marie-Caroline Le Pen : "Il y a de l’islamo-gauchisme et de l’islamo-droitisme"

·1 min de lecture

Le deuxième tour des élections régionales aura lieu dimanche. En Ile-de-France, Valérie Pécresse, qui a rassemblé 36.18% des voix au premier tour, fait figure de favorite. Mais pour le Rassemblement national, l’enjeu reste important. Car malgré sa deuxième position, Jordan Bardella est arrivé loin de son score espéré (13.14%). Surtout que Julien Bayou (EELV, 12.95%), Audrey Pulvar (PS, 11,07%) et Clémentine Autain (LFI/PCF, 10.24%) ont décidé de se rassembler pour le second tour, et pourraient encore un peu plus compliquer les affaires du parti de Marine Le Pen.

>> Retrouvez toutes les interviews d’Europe soir en replay et en podcast ici

"Il y a un danger de gauche et de gauche-extrême"

"Une victoire de l'extrême gauche serait un cataclysme", a lancé Marie-Caroline Le Pen, présente sur la liste de Jordan Bardella et sœur de Marine Le Pen, jeudi soir sur Europe 1. Mais pour mobiliser les électeurs, qui se sont largement abstenus lors du premier tour, le RN cible surtout Valérie Pécresse, la présidente sortante : "Valérie Pécresse essaie de faire croire qu’il y a un danger de gauche et de gauche extrême en Ile-de-France. Mais on sait tous qu’elle va passer et elle le sait parfaitement. Elle essaie de susciter un vote utile pour avoir le maximum de voix", a estimé Marie Caroline Le Pen.

>> LIRE AUSSIRégionales : Valérie Pécresse est-elle menacée par la gauche ?

"Valérie Pécresse soutient beaucoup de choses qui seront applaudies par le gauche"

"Il y a de l’islamo ga...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles