Tour de France Femmes : Marianne Vos s'impose en jaune à Rosheim, sa deuxième victoire d'étape

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Jeff Pachoud, AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Marianne Vos a remporté la sixième étape du Tour de France Femmes entre Saint-Dié-des-Vosges et Rosheim vendredi. C'est la deuxième victoire de l'actuelle maillot jaune.

Elle est inoxydable. La "Cannibale" du cyclisme féminin a encore frappé vendredi 29 juillet sur le Tour de France Femmes. La néerlandaise Marianne Vos s'est montrée la plus forte lors du sprint final dans les rues de Rosheim à l'issue de la sixième étape, confortant son maillot jaune. Elle devance sur la ligne Marta Bastianelli (UAE) et Lotte Kopecky (SD Worx).

>> À lire aussi : Tour de France Femmes : Marianne Vos, maillot jaune et inoxydable championne tout-terrain

Cette victoire l'assure quasiment de remporter le maillot vert, à condition de terminer le Tour. En effet, sa principale rivale, Lorena Wiebes, a été victime d'une chute à 21 km de l'arrivée, l'empêchant de marquer des points dans le sprint final.

Marie Le Net, combative du jour

L'échappée a mis du temps à se constituer sur cette étape accidentée, première partie d'un triptyque vosgien qui va mettre à l'épreuve les jambes des coureuses lors du week-end final. À 80 km du but, une échappée de 14 coureuses, dont la championne de France Audrey Cordon-Ragot (Trek Segafredo) et la Française Marie Le Net (FDJ-Suez-Futuroscope).

Le peloton n'a cependant jamais voulu leur laisser la victoire d'étape. L'écart est contrôlé d'un bout à l'autre. Marie Le Net s'est tout de même offert un baroud d'honneur avant d'être reprise dans la descente menant à l'arrivée. À défaut de victoire, cette aventure solitaire lui offre le dossard rouge de combative du jour.

Samedi, le peloton entre dans le dur du Tour de France avec la première des deux étapes montagneuses. Trois grosses ascensions au programme : le Petit Ballon (9,3 km à 8,1 % de pente moyenne), le col du Platzerwasel (7,1 km à 8,3 %) et le Grand Ballon (13,5 km à 6,7 %), plus longue ascension de cette édition 2022.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles