Marianne kidnappée : quand LREM se confond avec la République

Le parti présidentiel s'est approprié l'allégorie de la République à des fins de propagande.

Votez LREM, c’est un ordre de la République ! En annonçant ce lundi 17 juin les premiers noms de ses candidats pour les élections municipales de 2020, La République en marche a également dévoilé ses premières affiches de campagne : on y voit l'allégorie de la République, Marianne, enjoindre le lecteur de "s’engager pour sa ville". Sur ce dessin, la jeune femme arborant bonnet phrygien, cocarde et écharpe tricolore, pointe en outre le doigt vers le spectateur à la manière de l’Oncle Sam américain, surplombant la mention "La République c’est vous !". Rien que ça.

On pourrait croire qu’il s’agit d’une campagne des pouvoirs publics pour lutter contre l’abstentionnisme, mais pas du tout : une mention en bas ce ce placard, "En-Marche.fr/2020", nous confirme qu’il s’agit là d’un document électoral émanant de LREM. Suivant la logique prônée par cette affiche, ce n’est donc pas un parti qui demande au spectateur de s’engager pour le parti présidentiel, c’est bien l’incarnation symbolique de la nation elle-même. Et voici notre Marianne tout simplement prise en otage à des fins de propagande.

Lire la suite