Marianne James : Les candidats de télé-réalité "manquent parfois de neurones" !"

Plus de 7 ans après avoir quitté son rôle de jurée dans Nouvelle Star, Marianne James est de retour dans un télé-crochet. Elle sera ce soir la maîtresse de cérémonie de Prodiges, un concours de talents classique diffusé sur France 2. Celle qui s'est fait connaître en interprétant la cantatrice déjantée Maria Ulrika Von Glott, en profite pour critiquer violemment les candidats de télé-réalité.

Marianne James revient sur le devant de la scène médiatique depuis quelques temps. Elle a en effet accordé plusieurs interviews ces derniers temps, pour promouvoir l'émission Prodiges diffusée ce soir sur France 2 et dont elle est la maîtresse cérémonie, mais aussi pour donner son avis sur l'émission Nouvelle Star et sa nouvelle jurée, Elodie Frégé. Marianne James a pendant quelques années occupé le même poste que la chanteuse, et elle a confié il y a peu qu'elle considére Elodie Frégé "légitime à 1 000%", allant même jusqu'à la comparer à Madonna.

Les candidats de télé-réalité "manquent parfois un peu de neurones"

Marianne James était hier l'invitée du Grand Direct des Médias, animé chaque jour de 9h à 10h par Jean-Marc Morandini sur Europe 1. Elle en a alors profité pour partager son avis sur la télé-réalité et elle n'a pas été tendre avec les candidats de ce genre d'émisisons, qui n'auraient selon elle pas conscience de n'être que de la "chair à télévision" : " Ils ont l'air d'être tous consentants mais c'est de la chair à télévision. S'ils ont compris dans quoi on les mettait tant mieux"

L'ancienne jurée de Nouvelle Star qui s'était fait remarquer avec son fameux "vous avez de la merde dans les oreilles" adressé au public du télé-crochet, a ensuite pointé du doigt les artifices utilisés par les candidats de télé-réalité, qui ne mettent en avant que leur physique et ce, sans rester naturels : "Ils ont beaucoup de mèches, de rajouts, d'ongles mais ils (...) Lire la suite sur Non Stop People

Marianne James rejoint Touche pas à mon Poste
Julien Doré se confie sur son plus gros chagrin d’amour
Marianne James : ‘’C'est mon drame de ne pas être lesbienne !’’