Marianne Faithfull sur sa terrible expérience de la Covid-19 : "Je ne me rendais pas compte"

·1 min de lecture

La pandémie de coronavirus fait des ravages. La France, ainsi que sept autres pays à travers le monde, ont franchi la triste barre des 100 000 morts de la Covid-19. Marianne Faithfull, la célèbre chanteuse des années 60', a été contaminée par ce terrible virus et a failli mourir. Dans les colonnes du Journal du dimanche, paru ce 18 avril, l'interprète de la chanson "As Tears Go By" est revenue sur le calvaire qu'elle a vécu en 2020. "Pour ma part, je ne me rendais pas compte de ce qui se passait", a-t-elle démarré avant de poursuivre : "Tout ce dont je me souviens, c'est d'un endroit très sombre et d'un autre très humide. Mais j'étais très malade, vous savez..."

Avant d'attraper le coronavirus, Marianne Faithfull, qui s'est installée à Londres pour se rapprocher de son fils, travaillait depuis son domicile, sur un nouvel album, qu'elle décrit comme "le plus beau disque qui soit de poésie mise en musique". "On s'est installés dans la chambre d'amis avec l'ingénieur du son. Nous avons enregistré la moitié de l'album avant que je tombe malade", a-t-elle déclaré par téléphone au JDD. La chanteuse de 74 ans a fait une forme grave de la Covid-19, qui l'a contrainte à être hospitalisée. Malgré une grande fatigue, elle est parvenue, telle une battante, à terminer ce projet qui lui tenait tant à cœur. Elle a poursuivi : "Quand je suis sortie de l'hôpital, franchement, on ne savait pas si on réussirait à le terminer. Et pourtant, on y est arrivés, même si ma voix était devenue plus vulnérable (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Harry et William séparés durant le cortège funéraire... À la demande du duc de Cambridge !
Coup de gueule de Gérard Lanvin : "les sans cou***es parlent derrière leurs écrans"
Mort d'Helen McCrory : le poignant hommage de son "fils" Malfoy alias Tom Felton
"Pouvoir solitaire et déni de l'urgence" : Emmanuel Macron encore épinglé
Marnes-la-Coquette : un "village de stars", "un ghetto de riches" mis en lumière par Johnny