Mariani-Muselier, premier round

·1 min de lecture

Le maintien du scrutin des élections régionales n'est pas acquis que l'heure est déjà aux règlements de compte dans la région Sud. 

La campagne promet en Paca. Pas encore officiellement candidat, Thierry Mariani cible Renaud Muselier, coupable, selon lui, d’exagération à propos du prix remis par la Commission européenne pour sa gestion de la crise sanitaire. Deux lieutenants de la future tête de liste RN, élus au conseil régional, passent à l’attaque : « Ce prix ne concerne pas la crise du Covid, mais des pro messes de conformité aux objectifs du Comité européen des régions. Il n’y a aucun rapport avec le bilan de la région Paca, écrivent-ils. On est très loin d’un classement sur la réponse sanitaire à la pandémie dont Renaud Muselier sortirait vainqueur. »

« C’est un grand honneur et la preuve qu’on a bien travaillé pour protéger les habitants.» avait déclaré le patron de la région Sud (nom d’usage de Paca). Médecin de profession, Renaud Muselier avait répondu à un questionnaire. Le prix récompensait, selon Muselier, une « gestion agile et réactive » qui a commencé dès mars 2020 par la levée de 1,4 milliard d’euros destinés à aider les entreprises du Sud.

Lire aussi:Le bras de fer Muselier-Véran


Retrouvez cet article sur Paris Match