Mariage pour tous : les Suisses doivent se prononcer

Source AFP
·1 min de lecture
Les opposants au texte ouvrant le mariage aux personnes de même sexe ont réuni suffisamment de signatures pour imposer un référendum aux Suisses.
Les opposants au texte ouvrant le mariage aux personnes de même sexe ont réuni suffisamment de signatures pour imposer un référendum aux Suisses.

En Suisse, la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe n'est pas encore gravée dans le marbre. Pourtant adopté à la mi-décembre par le Parlement suisse, ce texte sur le mariage pour tous va être soumis à un référendum. En effet, les opposants ont réuni les signatures nécessaires pour demander un référendum, ont indiqué, ce mardi 27 avril, les autorités. À une date encore inconnue, les Helvètes devront donc répondre si, oui ou non, ils sont d'accord avec cette loi. Les Suisses ont pour habitude de voter 3 ou 4 fois par an sur une multitude de sujets, comme le prévoit le système helvétique de démocratie directe.

En Suisse, la plupart des lois et des autres actes votés par le Parlement entrent en vigueur sans que le peuple soit appelé à se prononcer. Mais un référendum est notamment possible lorsque les citoyens qui s'opposent à certaines décisions récoltent 50 000 signatures valables dans les 100 jours à compter de la publication officielle de l'acte. La demande de référendum a recueilli plus de 61 000 signatures valables, a indiqué la Chancellerie fédérale dans un communiqué, de sorte que les Suisses devront voter sur le sujet.

À LIRE AUSSI20 ans déjà : l'incroyable saga du pacs

Un long combat parlementaire

Les opposants au texte avaient prévenu qu'ils lanceraient un référendum. Parmi eux, on retrouve des représentants du parti de la droite populiste UDC (premier parti suisse) et de l'Union démocratique fédérale (UDF), une petite formation qui défend [...] Lire la suite