Mariage homo : les députés sur le point de dire "oui"

L'Assemblée nationale va voter mardi 12 février le projet de loi sur le mariage homosexuel, première réforme sociétale d'importance de la majorité socialiste depuis l'élection de François Hollande, avant que le texte ne soit examiné le mois prochain par le Sénat.

Après dix jours d'une bataille parlementaire intense menée par une poignée de députés UMP, le vote interviendra mardi après-midi, aux environs de 17h30, après les questions au gouvernement.

L'issue du vote ne fait aucun doute, la gauche disposant d'une large majorité.

La surprise pourrait bien plutôt venir de la droite : Christian Jacob, président du groupe UMP, a prévenu, au cours du week-end, que 10 à 15% de ses 196 députés pourraient, soit s'abstenir, soit voter pour le mariage gay.

Deux UMP pour 

A ce jour, seuls deux élus UMP, Franck Riester et Benoist Apparu, se sont ouvertement déclarés en faveur du mariage homo.

Trois autres, Nathalie Kosciusko-Morizet, potentielle candidate à la mairie de Paris, Edouard Philippe, député-maire du Havre, et, tout récemment, Pierre Lellouche, député de Paris, ont indiqué qu'ils s'abstiendraient.

"Je respecte la liberté de deux adultes de même sexe, liés par des sentiments amoureux, de construire leur vie ensemble et de voir leur union pleinement reconnue par la société", a affirmé lundi sur son blog l'ancien secrétaire d'Etat aux affaires européennes.

"Je confesse que sur ce point, j'ai personnellement évolué au fil de ces dernières années, comme d'ailleurs beaucoup de nos concitoyens", a-t-il ajouté, rappelant que s'il avait voté "contre le Pacs en 1999", il a soutenu, "en 2007 les propositions du candidat Nicolas Sarkozy visant (...)style="line-height: 1.5em;">

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Mariage homo : les députés sur le point de dire "oui"
Mariage homo : à droite, qui votera quoi ?
Mariage homo : ce que les députés voteront mardi
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.