Mariage de Christine Bravo : elle dévoile pourquoi Laurent Ruquier et les Grosses Têtes n'étaient pas là...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Christine Bravo est toujours sur un petit nuage depuis qu'elle s'est mariée, pour la troisième fois, en Corse. L'ex-animatrice de l'émission Union libre s'est unie civilement à Stéphane Bachot, dans le petit village d'Occhiatana, là où elle habite depuis quelques mois après avoir déménagé de Paris. Lors de son mariage, on a vu peu de people (Thomas Dutronc, Jordan de Luxe) et on a noté l'absence surprenante de Laurent Ruquier et certains membres de la bande des Grosses Têtes de RTL...

Interrogée par le magazine Gala, Christine Bravo a évoqué les coulisses de ce remariage tardif, elle qui a déjà été mariée dans le passé à Paco Cervantes (père de son fils Mathieu) puis au journaliste Philippe Brunel (père de sa fille Clara). La star âgée de 66 ans déclare : "Je ne savais pas comment le présenter avant. Mon copain ? Mon compagnon ? Là, je vais dire mon mari et je serai madame Bravo-Bachot. Passer devant le maire [ce dernier a tenu un discours qui lui a tiré les larmes aux yeux, ndlr], c'est s'aider du code Napoléon pour dire qu'on a un devoir d'assistance envers l'autre et clamer au monde entier qu'on s'aime. On a décidé ça il y a deux mois. Et on a tout organisé en mode bohème en Corse, à Occhiatana."

Organiser un mariage en deux mois, sur l'île de Beauté, cela a posé évidemment un problème de calendrier à certains des invités de Christine Bravo. Ainsi, l'ex-animatrice de...

Lire la suite


À lire aussi

Les Grosses Têtes - Retour de Christine Bravo : Pourquoi était-elle partie ?
Christophe Beaugrand dévoile son salaire pour Les Grosses Têtes
Anne-Claire Coudray dévoile sa plus grosse difficulté à la tête du JT de TF1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles