Mariage de Britney Spears : le témoignage glaçant de son agent de sécurité après l’intrusion de son ex-mari

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
©Hahn Lionel/ABACA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jeudi 9 juin, l’ex-mari de Britney Spears, Jason Alexander avait tenté de s’introduire chez elle avant son mariage avec Sam Asghari.

Britney Spears s’est mariée avec à Sam Asghari le 9 juin dernier, après s’être fiancée avec lui en septembre dernier. Cependant, cette union aurait pu ne jamais avoir lieu puisque l’ancien mari de la chanteuse, Jason Alexander, avec qui elle est restée mariée seulement 55 heures, avait tenté de gâcher la cérémonie. Il avait essayé de s’introduire au domicile de la pop star quelques heures avant le mariage de cette dernière.

Lire aussi >> La vie amoureuse trépidante de Britney Spears

Après avoir été maîtrisé par la sécurité, Jason Alexander avait été arrêté puis placé en détention provisoire. Le 13 juin dernier, Britney Spears avait alors obtenu une ordonnance d’éloignement contre son ex-mari, lui ordonnant de rester à au moins 100 mètres de la chanteuse. Lors d’une audience préliminaire de deux heures, lundi 27 juin, le juge du comté de Ventura, David R. Worley a décidé qu’il y avait suffisamment de preuves contre l’ex-époux de Britney Spears pour que les charges retenues contre lui soient jugées. En plus du délit de harcèlement, l’homme de 40 ans a été accusé de délits d'intrusion et de refus de quitter une propriété privée, de vandalisme, et de coups et blessures.

Aperçu à plusieurs reprises autour du domicile de la chanteuse

Au cours de cette audience, l’agent de sécurité Richard N. Eubeler a livré son témoignage. Il a alors expliqué que Jason Alexander avait tenté de forcer la porte de la chambre de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - La Minute de Britney Spears

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles