Mariage de Beatrice d’York : pourquoi la cérémonie ne sera pas aussi grandiose que prévu

Beatrice aura-t-elle le mariage de ses rêves ? Alors que les préparatifs vont bon train pour son union avec Edoardo Mapelli Mozzi, une source citée dans un article du 12 février du magazine américain People a confié que la cérémonie sera "plus petite qu'originalement prévue". La raison : les récents scandales autour du père de la mariée. Embourbé dans l'affaire Jeffrey Epstein, son ami homme d'affaires au coeur d'une histoire de pédophilie, le Prince Andrew s'est vu contraint de quitter ses royales fonctions. De quoi obliger à sacrifier quelques fastes prévus pour le mariage de sa fille ainée.

L'organisation de l'heureux événement s'est donc transformée en véritable casse-tête afin d'allier célébration en bonne et due forme et retenue attendue en ces temps houleux. Par deux fois, la date de l'événement s'est retrouvée changée au grand damne d'une Beatrice que l'on disait furieuse. C'est sur le vendredi 29 mai que la décision s'est arrêtée, pour une union qui se veut peu médiatisée. Ni retranscription télévisée ni procession ne sont au programme.

Un mariage moins couteux ?

On est donc loin des festivités publiques réservées à la soeur de la mariée, Eugénie, en 2018. Les invités seront conviés à la chapelle royale du Palais Saint James avant une réception privée dans les jardins de Buckingham. Un honneur fait par la reine à la princesse de sang puisqu'aucun mariage n'y a eu lieu depuis celui de William et Kate. Si le mariage se veut plus discret, ce geste semble rappeler qu'il n'est

Retrouvez cet article sur GALA

Rachida Dati attirée par le luxe ? Sa petite allusion à François Fillon
Penelope Fillon : ce plébiscite réconfortant à quelques jours de son procès
Bernadette Chirac vacharde : quand elle ironisait sur le rôle des Premières dames
VIDÉO - Benjamin Castaldi moins bankable : ces amis qui lui ont tourné le dos
Claude Chirac indignée par un acte de vandalisme : l’affront fait à la mémoire de son père