Mariage en Afghanistan : tués pour avoir écouté de la musique

·1 min de lecture
Si le nouveau gouvernement islamiste n'a pas encore légiféré à ce sujet, il considère toujours l'écoute de musique non religieuse comme contraire à sa vision de la loi islamique.
Si le nouveau gouvernement islamiste n'a pas encore légiféré à ce sujet, il considère toujours l'écoute de musique non religieuse comme contraire à sa vision de la loi islamique.

Des combattants talibans ont abattu au moins trois invités à un mariage pour avoir mis de la musique, ont indiqué samedi 30 octobre des responsables locaux et des témoins. Un acte condamné par le gouvernement des talibans. L?un des proches des victimes a indiqué que des miliciens talibans avaient ouvert le feu lors d?un mariage organisé dans la ville de Sorkhood (Est) parce que des invités avaient été pris en train d?écouter de la musique afghane. Au moins trois personnes ont été tuées, et plusieurs autres blessées.

« La nuit dernière, au mariage de Haji Malang Jan dans le village de Shamspur Mar Ghundi à Nangarhar, trois personnes se présentant comme des talibans sont entrées dans la cérémonie et ont demandé à ce que la musique s'arrête », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Zabihullah Mujahid.

Il pourrait s?agir d?une « affaire personnelle »

« Deux suspects ont été arrêtés par les talibans et un, qui s'est échappé, est toujours recherché », a indiqué Zabihullah Mujahid, assurant que les assaillants « qui ont utilisé le nom de l'Émirat islamique pour régler leurs problèmes personnels, feront face à la loi de la Charia ».

À LIRE AUSSIAfghanistan, Mali, Libye? 20 ans de guerres sans victoire

« Dans les rangs de l?Émirat islamique, personne n?a le droit de détourner quelqu?un de la musique ou de quoi que ce soit, seulement d?essayer de le persuader. C?est la manière de faire », a-t-il ajouté lors d?une conférence de presse. « Si quelqu?un prend sur lui d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles