Qui est Maria Branyas Morera, la nouvelle doyenne de l’humanité ?

Maria Branyas Morera fêtera ses 116 ans en mars 2023. - Credit:Capture d'écran Twitter / @Supercentenaria

À 115 ans, l’arrière-grand-mère catalane succède à sœur André. Sur les réseaux sociaux, elle rencontre un franc succès grâce à ses anecdotes de jeunesse.

Une arrière-grand-mère espagnole de 115 ans, née aux États-Unis, est devenue la probable nouvelle doyenne de l'humanité, a estimé un consultant du Guinness World Records après la mort de la Française sœur André, 118 ans, qui détenait ce titre. Maria Branyas Morera est pensionnaire de la maison de retraite Santa Maria del Tura, dans la ville d'Olot, dans le nord-est de l'Espagne, depuis 20 ans. La maison de retraite a déclaré qu'elle organiserait une « petite fête » à huis clos dans les prochains jours pour « célébrer cet événement très spécial ». « Elle est en bonne santé et est surprise et reconnaissante de l'intérêt suscité », précise l'établissement.

Maria Branyas Morera a survécu à la pandémie de grippe de 1918, aussi appelée grippe espagnole, à deux guerres mondiales et à la guerre civile espagnole. La fille cadette de la centenaire, Rosa Moret, 78 ans, a salué la bonne santé de sa mère, due selon elle à la « génétique ». « Elle n'est jamais allée à l'hôpital, elle ne s'est jamais rien cassé », a déclaré Rosa Moret mercredi à la télévision régionale catalane. Maria Branyas Morera est née à San Francisco le 4 mars 1907, peu de temps après que sa famille originaire d'Espagne a déménagé du Mexique aux États-Unis.

À LIRE AUSSI : Jean Jacob, le vieillard qui escroqua la Révolution française

Sa famille a ensuite déménagé à La Nouvelle-Orléans (sud des États-Unis) en 1910, avant de retourner en Espagne en 1915. En 1931, elle épouse un médecin, décédé à l'âge de 72 [...] Lire la suite

VIDÉO - À 115 ans, la nouvelle doyenne de l'humanité est hyper connectée