"Mon mari est un chevalier" : quand Brigitte Macron s'épanchait sur son président de mari

·1 min de lecture

Brigitte et Emmanuel Macron filent le parfait amour et parviennent à surmonter toutes les épreuves. Rien ne semble les arrêter et leurs erreurs les rendent plus forts. En avril 2016, avant que l’actuel président de la République ne prenne place à l’Elysée, l'ancienne professeure de lettres a accordé une interview à Paris Match qui a divisé les esprits. Elle s’est notamment épanchée sur son mari et leur histoire d’amour, peu commune tout en faisant la Une du magazine. Prête à tous les sacrifices pour lui, elle a révélé : "Mon mari, addict au travail, est un chevalier, un personnage d'une autre planète qui mêle une intelligence rare à une humanité exceptionnelle."

Lors de cette interview sans retenue, elle a poursuivi : "C'est un philosophe, un acteur devenu banquier et homme politique, un écrivain qui n'a encore rien publié. Et moi, je garde ses manuscrits." Si les confidences de Brigitte Macron auraient pu faire fondre son époux, cela n’a pas été le cas. Alors qu’il venait de créer son mouvement politique En marche !, Emmanuel Macron s’est exprimé devant plusieurs journalistes à Londres et est revenu sur cette interview adorable mais qui a fait polémique.

"Comme vous l'avez vu, je n'ai pas parlé à Paris Match. Mon épouse, à laquelle je tiens beaucoup, a parlé à une journaliste de Paris Match. Mon épouse, elle ne connaît pas le système médiatique. Elle le regrette d'ailleurs profondément. C'est une bêtise qu'on a faite ensemble", a-t-il déclaré, avant de concéder : "Mon couple, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Hypocrisie, rancœurs... Ce jour où Juan Carlos et la reine Sofia ont dû prendre sur eux pour Leonor
Serge Gainsbourg : "pudique" mais "drôle", ce qu'il a accepté de faire pour Patrick Sébastien
Le saviez-vous ? Daniel Guichard a vécu l'enfer de l'alcool... Un combat qu'il a gagné
Quand Anne Sinclair encense Thomas Sotto et Léa Salamé...
Flashback : quand Jonathan Daval s'est jeté aux pieds de sa belle-mère... Une scène déroutante