Mariés au premier regard : Yannick manipulé ? La production répond aux accusations de Mélina

·1 min de lecture

Ce lundi soir, c'était le bilan pour un nouveau couple de Mariés au premier regard : Mélina et Yannick. A l'issue de leur expérience, les deux amoureux qui ont eu un coup de foudre l'un pour l'autre ont décidé de rester mariés. Néanmoins, la jeune femme regrette le rendu télé de leur aventure… Sur Instagram, la jolie brune avait déjà fait part de sa déception quant aux images montrées, notamment lors du dîner chez ses parents durant lequel elle s'est montrée plutôt froide : "Ce qu'il faut savoir c'est que tout n'est pas montré à l'écran. Effectivement, moi aussi ces images me dégoutent. Cette séquence a été la plus difficile à tourner. Elle n'a vraiment pas été simple", racontait-elle. A l'issue de l'épisode diffusé ce lundi 3 mai, Mélina a tenu à faire une ultime mise au point. Elle explique que Yannick aurait été manipulé. Contactée par Télé-Loisirs, la production répond.

Très cash, elle écrit en story Instagram : "Au moment du repas, je me fâche effectivement, pas vraiment contre Yannick au final mais plutôt contre la production qui a tout fait pour qu'il appelle ma mère devant les caméras, alors qu'ils savaient que c'était un sujet sensible qui allait me faire réagir de manière pas très positive, car pas agréable de faire ressortir le côté blessant… !". En effet, lors du précédent épisode de Mariés au premier regard, on voyait Yannick appeler sa belle-mère dans le dos de Mélina. Le jeune homme téléphonait à ses beaux-parents pour les remercier du repas partagé. La jeune femme (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Ah, mais t'es pas bonne en fait" : Barbara Pravi (Eurovision) dévoile la phrase très déplacée de son premier producteur (VIDEO)
"Je l'ai inscrite secrètement !" : la femme d'un candidat de Top Chef saison 12 au casting l'an prochain ?
Le Meilleur Pâtissier, les Professionnels : 4 bonnes raisons de regarder l'émission
Kareen Guiock : "Le 12.45 ressemble à la société française"
Après avoir quitté Canal+, Augustin Trapenard arrive sur la plateforme BrutX