Mariés au premier regard : Révélations de Caroline sur Axel et ses propos choc

Ils ne sont plus ensemble mais ils se clashent encore. Caroline et Axel candidats de Mariés au premier regard 2022 compatibles à 80%, multiplient les déclarations et les attaques. C'est la jolie brune qui s'est exprimée cette fois. Elle revient notamment sur leur rupture et égratigne sérieusement Axel.

C'est à nos confrères de Télé Loisirs que la maman de Loup-Gabriel (3 ans) s'est confiée. Elle qui n'a jamais eu d'attirance pour son mari a eu la surprise de le voir prendre les devants pour mettre fin à leur "relation". Justement, elle a décidé de se confier sur ce moment après avoir rappelé, qu'au départ, ils s'entendaient tout de même bien. "Il voulait qu'on se quitte en bons termes. C'est vrai, je vais être honnête, il m'avait prévenu que la production me ferait passer pour une méchante. Il m'avait dit : 'si on se quitte en bons termes, ils ne pourront rien faire de spécial.' J'ai trouvé ça sympa. Je ne m'attendais pas à ce qu'il prenne les devants pour arrêter la relation lui car ce n'était pas très représentatif de la réalité. Mais après tout je me suis dit 'ok très bien, il l'a fait, après tout on est d'accord'", raconte-t-elle.

C'est ensuite que leurs rapports se seraient dégradés. Axel aurait quitté le groupe WhatsApp dans lequel il échangeait avec ses amis et Caroline ce qui selon la brune "a créé un malaise". Et ensuite ? Axel lui aurait fait une déclaration fracassante. Elle raconte : "Il...

Lire la suite


À lire aussi

Pauline (Mariés au premier regard) : Grosses galères avant le mariage, révélations sur des moments en off
Alicia (Mariés au premier regard), un secret révélé en off : "On ne le verra pas à la télé"
Jennifer (Mariés au premier regard) ancienne Miss : révélations sur son passé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles