Mariés au premier regard : Eddy épouse Jennifer mais est déjà déçu, les experts aussi

Les experts de Mariés au premier regard ont réussi à trouver une forte compatibilité entre Eddy (37 ans, chargé d'activités événementielles) et Jennifer (31 ans, manager d'un salon de coiffure), à la hauteur de 81%. C'est donc avec emballement que les deux candidats à la recherche de l'amour se sont embarqués dans cette folle aventure. Et dans l'épisode de lundi 9 mai 2022, le moment était déjà venu pour eux de se passer la bague au doigt à Gibraltar, en Espagne.

D'abord plutôt confiant quant à la suite des événements, Eddy s'est complètement décomposé en arrivant à l'autel pour attendre Jennifer. Face à sa famille et sa future belle-famille, il n'a pu s'empêcher de suer à grosses gouttes, très intimidé par tout ce qui l'entourait. Il était tellement stressé qu'il en est venu à imaginer le pire. Mais quand Jennifer a finalement fait son entrée, vêtue d'un tailleur blanc plutôt que d'une robe, Eddy a commencé à se détendre, rassuré qu'elle lui plaise. Il faut dire que la jolie blonde est apparue radieuse, pétillante et même sûre d'elle. Et elle aussi a été charmée au premier abord par celui qu'elle s'apprêtait à épouser.

C'est donc naturellement, avec un brin d'hésitation malgré tout, qu'ils se sont tous les deux dit "oui" devant le maire. Mais ensuite, ce fut la douche froide pour Eddy qui n'a pas obtenu de premier baiser. Jennifer lui a simplement offert une bise sur chaque joue. "Ça me...

Lire la suite


À lire aussi

Mariés au premier regard : Damien épouse Pauline, sa soeur Alexia descend leur couple
Caroline (Mariés au premier regard) en colère contre les experts : "Personne ne m'a prévenue"
Emilie (Mariés au premier regard) blonde et déjà mariée : photos avec son ex et confidences sur leur divorce

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles