Mariés au premier regard : Delphine officialise sa rupture avec Romain sur Instagram

Il faut dire que les débats allaient bon train sur la relation entre Delphine et Romain ces derniers jours. Si les deux candidats de M6 s'étaient dit "oui" il y a un an, un récent et troublant message de Romain avait semé le doute. Ce dernier a en effet publié ce 25 juin sur Instagram : "Alors en cette veille d'anniversaire, je te remercie d'avoir été là, de m'avoir supporté et surtout de m'avoir ouvert ton cœur au fur et à mesure de nos regards". Une bien étrange façon de parler au passé pour évoquer le premier anniversaire d'une relation ! Si les deux anciens tourtereaux avaient commencé fort après leur découverte respective en la mairie de Grans, leur passion avait semblé s'étioler progressivement.

"Merci à toi de m'avoir fait grandir"

Le voile est levé ce 26 juin avec l'annonce officielle de leur rupture. C'est Delphine qui a communiqué l'information à ses abonnés Instagram. Son message est touchant et beau, car aucune animosité ne transparaît. La jeune femme n'a de cesse au contraire de remercier son ancien époux. "Merci à toi de m'avoir fait grandir. Merci de m'avoir redonné confiance en l'amour avec un grand A. Merci de m'avoir présenté ta merveilleuse petite fille. Merci pour tous ces beaux moments que nous avons partagés devant la caméra mais aussi en dehors. Merci de m'avoir fait gagner quelques concours de pétanque", a-t-elle écrit. Delphine a également souhaité le bonheur pour la suite, à celui qui a partagé sa vie durant un an. "Je te souhaite mille et une belles

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Tout le monde veut prendre sa place : un candidat raconte sa vengeance improbable contre son frère
VIDEO Les Z'amours : Bruno Guillon hué pour ses blagues sur un candidat travaillant à la SNCF
Emmanuel Macron : ces avertissements que lui a faits François Hollande pendant leur déjeuner
Loana donne de ses nouvelles après un mois d'absence sur les réseaux sociaux
Camilla Parker Bowles prend la parole contre les violences conjugales, aggravées par le confinement