Mariés au premier regard : Une candidate insultée à cause de son comportement, elle répond cash

Lundi 13 juin, M6 a diffusé un épisode inédit de Mariés au premier regard 2022. Les téléspectateurs ont ainsi découvert que Pauline et Damien, ainsi qu'Alicia et Bruno souhaitaient rester mariés. Ils ont aussi suivi la suite des aventures mouvementées de Cyndie et Jauffrey. Enfin, Eddy (37 ans, chargée d'activités événementielles à Lille) et Jennifer (gérante d'un salon de coiffure de 31 ans), compatibles à 81%, étaient de retour. Et une fois de plus, le comportement de la jeune femme n'a pas plu à de nombreux téléspectateurs.

Depuis qu'elle a rencontré Eddy à Gibraltar, Jennifer est assez distante. A cause de ses douloureuses histoires d'amour passées, elle a bien du mal à faire confiance aux hommes. Ainsi, elle n'a jamais souhaité dormir avec son mari ou l'embrasser. Bien qu'elle se soit montrée un peu plus tactile lors du dernier épisode, leur relation n'a guère évoluée, de quoi en agacer plus d'un sur internet. "Mais elle est tellement pas sincère Jennifer, ça crève l'écran #MAPR", "En gros Jennifer, toute la journée elle ouvre la porte et le soir, elle la referme et continue de jouer avec Eddy. C'est vraiment les pires ce genre de filles", "Mdrr, Eddy, il se fait enfumer à chaque fois par les paroles de Jennifer alors qu'elle l'approche pas à moins d'1 mètre depuis le début de la saison. Reprends toi cousin, lui laisser du temps ne sert à rien, elle est pas là pour toi", a-t-on...

Lire la suite


À lire aussi

Mélina (Mariés au premier regard) dégoutée par Yannick : sa sincérité remise en cause, il lui répond
Mariés au premier regard 2021 : La prod' "en panique et sous pression" à cause d'une candidate
Charlène (Mariés au premier regard) et Florian insultés : La candidate réagit !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles