Mariés au premier regard 2022 : la mère de Pauline au bord du malaise, la mariée raconte la "crise de panique"

·1 min de lecture

La maman de Pauline a failli faire un malaise dans Mariés au premier regard 2022

Dans l'épisode 4 de la saison 6 de MAPR, alias Mariés au premier regard 2022, diffusé ce lundi 18 avril 2022 sur M6, on a notamment vu Pauline et Damien avant leur mariage. Sauf qu'à la fin de l'épisode, la voix off de l'émission teasait : "Rien ne se passera comme prévu" et "un événement imprévu va tout bouleverser".

Et dans l'extrait vidéo de "la semaine prochaine", juste après l'épisode de Mariés au premier regard 2022, la maman de Pauline, Paula, était au bord du malaise. Avec "la pression" et "l'enjeu immense" de cette union entre les futurs mariés, la mère de la mariée a commencé à paniquer. "Viens t'asseoir" lui a conseillé un membre de sa famille, "allez respire" a tenté une autre personne de son entourage pour l'aider, avant de révéler aux autres : "Elle est en panique".

Certains fans de Mariés au premier regard 2022 ont même pensé que le mariage entre Pauline et Damien allait être annulé... Mais qu'en est-il vraiment ? Que s'est-il passé ? La candidate a pris la parole sur les réseaux pour revenir sur le malaise de sa maman juste avant le mariage.

"Elle a fait une crise de panique parce qu'elle a eu beaucoup de stress", mais "elle a su gérer, elle a rebondi"

Dans sa story Instagram, Pauline a d'abord...

Lire la suite


À lire aussi

La Villa des Coeurs Brisés 7 : une mère et sa fille (vues dans Mariés au premier regard) rejoignent le casting
Mariés au premier regard 2022 : mariée relou, père gênant, compatibilités bizarres... Le récap en tweets de l'épisode 3
Caroline (Mariés au premier regard 2022) : sa mère réagit au mariage, "Je me dis qu'on est en train de perdre notre temps"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles